La vie
dans les océans

L'abécédaire des animaux

Les animaux sont les premiers spectateurs de la course, retrouvez les habitants des océans traversés par les skippers. 

Océan Atlantique

Déplier toutes les réponses
Masquer toutes les réponses
  • Le homard européen

    Cet animal, attaché à son territoire, est principalement nocturne. Il passe la journée dans un trou. Il peut vivre près de 50 ans ! Le homard effectue chaque été une migration pour se reproduire. 

  • Le goéland argenté

    Bien que souvent confondu avec la mouette, ce sont deux oiseaux totalement différents.

    Profitant des occasions, il peut à la fois être omnivore ou carnivore. Ses capacités d'adaptation font que sa population a connu une forte augmentation au XXe siècle, au point qu'il a parfois un impact négatif sur l'environnement et peut faire l'objet localement d'action de régulation des populations comme la stérilisation des œufs.

  • Le flétan de l'Atlantique

    Cette espèce de poisson comporte des poissons plats ayant les deux yeux du même côté, le droit, le côté gauche étant aveugle et non pigmenté, car faisant face au sol. Le flétan de l'Atlantique s'appelle plus communément le flétan blanc. Il vit à plus de 150m de profondeur, mais peut descendre à plus de 500m en hiver et il remonte en été.  

Océan Indien

Déplier toutes les réponses
Masquer toutes les réponses
  • L'idole des Maures

    Ce poisson vit dans les récifs coralliens côtiers.


    Sa nageoire dorsale est prolongée en un très long filament. C'est un poisson emblématique des récifs coralliens de l'Océan Indien.

    En Polynésie, il est vénéré et relâché lorsqu'il est pêché. 

     

  • L'exocet

    L'exocet est également appelé le poisson volant. Ses nageoires très développées lui permettent de faire de grands bonds hors de l'eau pour échapper à ses prédateurs comme le thon.
    Sa taille est d'environ 20 cm et il se nourrit de plancton et de crustacés.
    Il fait parfois des sauts sur les bateaux du Vendée Globe !

  • La tortue franche

    Appelée aussi tortue verte, elle est très répandue dans sud-ouest de l’océan indien et peut donc croiser la route des skippers. Le nom de tortue verte est dû à la couleur de sa chair et non de sa carapace puisqu’elle est herbivore. 

Océan Glacial Antarctique

Déplier toutes les réponses
Masquer toutes les réponses
  • Le cachalot

    Le cachalot est visible dans le monde entier mais aujourd'hui à cause du réchauffement climatique on le retrouve plutôt dans l'hémisphère nord. La femelle et le jeune cachalot restent dans les eaux chaudes. Quant au mâle, il peut remonter dans les mers polaires arctiques ou descendre vers l'Antarctique.  


    Il se nourrit particulièrement de calmars géants. 
    L'huile extraite de la graisse du cachalot a longtemps été utilisée pour fabriquer des bougies, cosmétiques ... ce qui a contribué au déclin de l'espèce.

  • Le krill

    Nom générique désignant de petits crustacés des eaux froides, le krill constitue la base de nombreuses chaînes alimentaires des écosystèmes océaniques.

     

    Se nourrissant d'algues qui se forment sous la banquise, sa quantité a chuté ces dernières années en raison du réchauffement climatique. 

     

  • L'albatros hurleur

    Aussi appelé Grand Albatros, il est le plus grand et le plus lourd représentant des albatros avec une envergure d'environ 3.5 m. Il passe près de 95% de son temps de sa vie en vol. Il a développé une technique de « vol plané dynamique » : pour éviter de se fatiguer il ne bat pratiquement jamais des ailes.

     

Océan Pacifique

Déplier toutes les réponses
Masquer toutes les réponses
  • Le saumon royal

    Le Quinnat est plus grand saumon américain, très apprécié par les pêcheurs sportifs. Il peut atteindre 1,5 mètres pour 60 kilos. Il remonte les fleuves pour se reproduire. La surpêche et la construction de grands barrages ont fait disparaître l'espèce de beaucoup de régions en Amérique. Des tentatives de réintroductions sont régulièrement menées. 

  • La pieuvre géante

    De la famille des octopodes, elle possède 4 paires de bras d'environ 3 mètres chacun et munis d'environ 200 ventouses. De couleur rougeâtre, elle peut se camoufler grâce aux pigments de sa peau. Lorsqu'elle se sent en danger, elle lâche un nuage d'encre qui la cache de son agresseur. 

  • La baleine bleue

     

    Elle peut atteindre 30 mètres de long et peser jusqu'à 200 tonnes !

     

    Munie de fanons, elle se nourrit essentiellement de krill et de petits bancs de poissons. La chasse à la baleine a failli causer son extinction. Cette pratique est  interdite depuis 1986. Les skippers du Vendée Globe peuvent parfois les croiser : attention aux collisions !

     

    Le sais tu ? 

    La baleine bleue est une espèce en danger d'extinction. 

Découvrez aussi ...

Les animaux du Vendée Globe

 

Tout en vous amusant, apprenez-en davantage sur les animaux marins.

 

Jouer 

La carte aux objets cachés

 

Partez à la recherche des objets cachés sur la carte et découvrez leur histoire !
 

Jouer

Le quiz du skipper

Devenez incollable sur le Vendée Globe !

Testez-vos connaissances sur le Vendée Globe et le monde marin en répondant aux questions.
 Jouer